Le Big Data va-t-il vraiment révolutionner les habitudes ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/12/15    
big data vraiment revolutionner habitudes

Le Big Data est un concept qui décrit non seulement l’explosion de grosses quantités de données, mais également l’importance qu’il y a à les traiter et à les utiliser pour construire des statistiques. Les informations et les recoupements issus de ces traitements vont désormais pouvoir être utilisés dans des domaines comme la publicité, la traduction de documents ou même les ressources humaines. La révolution apportée par ce flot de données se situerait-elle là ?

Une révolution dans de nombreux secteurs

Le Big Data est-il en train de révolutionner le monde ? Le volume de données stocké chaque année est colossal. Mais en quoi est-ce une révolution ? A part l’augmentation des capacités de stockage de l'information, qu'est-ce que le Big Data va vraiment changer dans notre vie courante ? Ce n'est pas tant la quantité de données qui est importante, mais la capacité de les traiter et d'en faire ressortir les informations critiques. Quels sont les domaines impactés ?

- Domaine des services…

Les services sont impactés par ce phénomène massif de l’explosion des données. Pour prendre un exemple, là où les premiers traducteurs automatiques travaillaient au « mot à mot » et fournissaient au mieux des traductions médiocres et au pire des contresens, les traducteurs de dernière génération disposent d'une multitude de sources et parviennent par recoupement (entre autres) à des résultats beaucoup plus satisfaisants. Grâce à ce type de technologie, il est possible d'envisager dans un avenir proche d'obtenir la traduction audio en temps réel de ce que vous dit votre interlocuteur étranger. Google et Skype travaillent notamment sur ce genre de services.

- La santé concernée…

Dans le domaine de la santé, les données concernant un patient pourraient être conservées et analysées afin de compléter un diagnostic en fonction de ses antécédents par exemple, et ce, même s'il change d'hôpital ou s'il s'écoule plusieurs années entre deux visites. Toutes ces données pourraient également être utilisées (de façon anonyme et sécurisée) pour traiter les futurs patients se présentant avec les mêmes symptômes. On peut imaginer qu'il serait moins difficile d'identifier une maladie contagieuse et d'éviter ainsi une épidémie, ou de suivre de façon plus précise sa propagation.

- Les RH à l’heure du Big Data

La gestion des ressources humaines va elle aussi être complètement bouleversée. Les données recueillies vont permettre de croiser les données sur les candidats potentiels ou même sur le salarié, dans des domaines divers comme les diplômes, les formations réalisées, les salaires obtenus… Les données internes à l'entreprise pourront être croisées avec celles recueillies sur les réseaux sociaux…

D'énormes quantités de données pourraient également servir à construire des modèles beaucoup plus précis afin de réaliser des prédictions : augmentation ou diminution des prix de certains produits, billets d'avions, de train… Un domaine est à l'heure actuelle particulièrement mal exploité en termes de traitement des données : l'éducation. Les applications dans ce domaine restent encore à être inventées !

Doit-on fixer des limites ?

Le traitement d'une quantité si importante de données devrait potentiellement permettre de dénicher des informations dont nous ne soupçonnions même pas l'existence. Mais faut-il pour autant tout permettre et renoncer à toute vie privée en tant que particulier ? A l'ère du tout connecté, quoi que l'on en dise, chaque être humain envoie, parfois à son insu, beaucoup d'informations personnelles, sur les habitudes de vie, de consommation… Les entreprises peuvent se servir de cet outil à des fins marketing, mais elles devront toujours faire attention à ce que l'humain aie toujours le dernier mot.

Donnez une note à cet article