Les banques en ligne, une nouvelle tendance qui s’impose

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/02/19    
banques ligne nouvelle tendance impose

Inutile de l’ignorer, les banques en ligne s’imposent chaque jour davantage grâce aux nouvelles technologies qui sont les compagnes d’internet. Si les banques en ligne gagnent chaque jour des clients c’est qu’elles s’adaptent aux nouvelles habitudes de consommation. Que proposent-elles qui conduit les internautes à les utiliser et à en devenir fans ?

Les banques traditionnelles qui peaufinent depuis un certain temps leur site internet pour permettre aux clients de consulter leurs comptes en ligne, de voir leurs prélèvements mais aussi d’effectuer des virements ou bien de s’adresser à leur conseiller via une messagerie et cela aussi bien depuis de leur pc que leur smartphone, de leurs applications mobiles dans le lieu dans lequel ils se trouvent est devenu courant puisqu’un sondage montre que 74% des clients consultent leurs comptes sur internet et 35% via une appli mobile.
Les banques traditionnelles qui pourtant se sont dotées d’un service en ligne sont concurrencées par des banques qui ont pour seule existence d’être en ligne qui ont pour grand atout de proposer des prix attractifs mais comme elles sont issues de la génération internet, elles savent allier simplicité, rapidité et disponibilité avec des contacts possibles pratiquement 7 jours sur 7.

Quels sont donc les différences entre les banques en ligne et des banques traditionnelles ?

Les banques traditionnelles avec leurs 37.000 agences permet au client d’avoir un contact direct avec les conseillers de l’agence et donc de dialoguer en face à face avec eux et donc d’établir des crédits, des demandes de découvert mais aussi de souscrire des plans d’épargne et des assurances. Dans le cas des banques en ligne, les clients peuvent ouvrir en quelques clics sans dépendre d’un conseiller un compte, souscrire à divers services directement du lieu où ils se trouvent grâce à la connexion internet selon leurs besoins sans perdre de temps. Le concept s’appuie sur la digitalisation de la relation client. La plupart des banques en ligne propose un certain nombre de services gratuits comme la gratuité de la carte bancaire, d’un certain nombre d’opérations courantes. Effectuer des prélèvements bancaires, faire opposition et retirer de l’argent aux distributeurs est aussi possible gratuitement. Il n’est d’ailleurs, de manière générale, pas obligatoire d’y domicilier ses revenus mais il est souvent demandé de déposer un montant minimum sur le compte dès l’ouverture du compte qui n’est en général pas anodin et donc qui ne permet pas aux personnes sans ressources de l’ouvrir.

En contrepartie, les banques en ligne ne disposent pas d’agence et pourrait faire penser que le client se trouve dans une grande solitude. Pourtant, elles offrent une disponibilité des conseillers, pour la grande satisfaction des clients 6 jours sur 7, par le biais de mails ou par téléphone, qui s’adaptent au rythme des vie des clients. Plus besoin de prendre rendez-vous pendant les heures de travail ni d’attendre plusieurs heures ou jours que le conseiller soit disponible. Cependant, ils n’ont plus de conseiller attitré et donc plus de contact humain privilégié.

Les banques en ligne, des concurrentes indéniables des banques traditionnelles ?

Le cabinet d’audit PwC, réseau international de conseil, a mené une enquête auprès de 560 dirigeants de banques de détail européennes. Et pour 55% deces dirigeants constitueraient une menace pour les banques traditionnelles. Seulement 31% des dirigeants interrogés parviennent à entrevoir des opportunités de partenariats qui seraient intéressantes. Ce résultat montre que les banques traditionnelles sont conscientes qu’elles doivent s’adapter à la nouvelle réalité d’avoir des concurrents qui se sont imposés sur leurs faiblesses qui est celle d’avoir mis trop d temps à s’adapter aux nouvelles réalités instaurées par internet mais aussi par la vie de leurs clients et de leur insatisfaction à leur égard.

20% des Français souhaitent changer de banque dans l’année

Selon une étude réalisée par OpinionWay et commandée par la banque en ligne Fortuneo, 1 français sur 5 souhaiterait changer de banque dans l’année qui suit. Une volonté qui n’est pas étrangère à la hausse des tarifs bancaires 2017 et à l’aide à la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron. En effet, depuis le 6 février 2017, la loi Macron sur la mobilité bancaire donne aux consommateurs la liberté de changer de banque très facilement, et sans frais. Il suffit alors d’ouvrir un compte auprès d’une nouvelle banque. Celle-ci prend alors en charge toutes les démarches de transfert des opérations. L’ensemble du processus est effectué dans un délai de 22 jours. Il n'a jamais été aussi simple de changer de banque. Ce changement faisait toujours peur aux clients.

Donnez une note à cet article