Auto-entrepreneur, pourquoi exploiter la vente en ligne ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/10/14    
auto entrepreneur pourquoi exploiter vente ligne

La vente en ligne représente une grande part du marché de l’économie française. Selon les chiffres, 30,4 millions de Français sont adeptes du e-commerce. C’est un créneau à explorer pour de nombreux professionnels, notamment les auto-entrepreneurs. Mais pourquoi et comment exploiter la vente en ligne ?

Quelques règles régissent la vente en ligne

Voici un petit rappel de quelques règles simples en matière de vente en ligne, relatives à la loi sur le commerce électronique. Vos coordonnées doivent apparaître sur votre site de vente internet : nom, prénom, adresse postale, adresse électronique, numéro de téléphone professionnel, numéro d’inscription au RCS (registre du commerce et des sociétés), le prix des marchandises, les frais de livraison et les modalités de paiement et de livraison. Chaque commande d’une vente en ligne devra être exécutée dans un délai de 30 jours, et vous disposerez d’un droit de rétractation de 3 mois si le client ne respecte pas vos obligations.

Auto-entrepreneur et vente en ligne

La vente en ligne reste une opportunité de choix pour l’auto-entrepreneur car elle ne nécessite que très peu d’investissement au démarrage : une boutique en ligne, qui peut être gratuite ou louée clé en main mais personnalisable, ou vous pouvez également commencer par vendre sur un site tiers avant de mettre en place votre propre site web. Il vous faudra aussi un petit capital pour acheter vos produits et assurer les frais de livraison. Il est donc conseillé de n’avoir qu’un stock minimum de produits au commencement de votre aventure pour ne pas avoir à vous préoccuper d’un lieu de stockage.

Dans cette optique, en tant qu’auto-entrepreneur, plus minimes sont les charges, plus élevées sont les rémunérations. Les charges pourront donc être couvertes par le dispositif fiscal. De plus, au tout début de vos activités, si vous n’effectuez pas encore de ventes, vous n’aurez pas à payez de charges forfaitaires.

L’exploitation de la vente en ligne peut représenter un important levier pour la suite de vos activités. Pour ce faire, n’oubliez pas d’exploiter les réseaux sociaux ou un blog, où vous effectuerez une mise à jour régulière de vos produits. Jouez le côté marketing en proposant de bonnes affaires (quatre achetés, le cinquième gratuit par exemple), des bons de réduction ou des concours. Vous n’en aurez que plus de clientèle.

L’e-commerce vous assurera une visibilité maximum et des clients dans le monde entier. La vente en ligne, par rapport à la vente par correspondance, vous permet de présenter vos produits en image, ce qui est plus attirant pour la clientèle. N’oubliez pas non plus de rédiger des fiches-produits détaillés pour chaque article. Soyez tout de même très vigilants dans le calcul de vos frais de livraison, ainsi que dans les modalités et droits de rétractation.

Du côté administratif également, la gestion est largement simplifiée, pas besoin de comptable, il ne vous sera exigé que la tenue d’un livre d’achat et de vente. Comme il a été dit, s’il n’y a pas de ventes, il n’y a ni impôts ni charges également. Les impôts sont payés au trimestre suivant, ce qui permet d’avoir une bonne trésorerie prévisionnelle et d’avoir toujours à portée de main de quoi payer ses charges fixes.

N’hésitez surtout pas à aller en ligne pour voir les success stories des auto-entrepreneurs qui se sont lancés grâce à la vente en ligne, afin de vous inspirer de leur histoire pour démarrer votre activité.

Faites des économies & gagnez du temps en créant votre micro-entreprise en ligne grâce à notre partenaire legalstart, cliquez ici
Donnez une note à cet article