Comment attirer et convaincre des investisseurs ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     25/10/18    
attirer convaincre investisseurs

Tout le monde a des idées ou des projets en tête, mais les construire, les commercialiser, les rentabiliser et les développer dans le but de créer une entreprise est une chose beaucoup plus difficile. L'entrepreneur qui se lance doit alors récolter un certain nombre de financements pour pouvoir concrétiser son rêve. Reste que séduire et persuader les investisseurs, qu’ils soient des personnes physiques comme des Business Angels et des Family office ou encore des fonds d’investissement, n’est pas une sinécure. Voici quelques conseils essentiels pour mettre toutes les chances de votre côté et captiver votre auditoire.

D'après les données publiées en avril dernier par France Invest (ancienne AFIC, l'association des investisseurs pour la croissance, ndlr) en partenariat avec Grant Thorntonle (groupe international d'audit et de conseil en matière financière, ndlr), le capital investissement en France, tant au niveau des levées de fonds que des opérations effectuées. Les trois cents fonds français de « private equity » ont levé 16,5 milliards d'euros l'an passé, contre 14,7 milliards en 2016. Ils ont investi 14,7 milliards d'euros, soit plus de 15 % par rapport à 2016, dans 2142 entreprises dont 72 % sont des start-up et les PME. Reste que près de 20 % des entreprises à elles seules ont concentré 90 % des investissements. Avec cela, des sociétés ont pu se développer, investir dans des projets d'envergure et augmenter leur effectif. Les investisseurs sont un levier essentiel pour votre firme, découvrez comment les convaincre.

Réaliser un business plan clair et concis

Véritable carte de visite de votre projet d'entreprise, le business plan ne doit pas être négligé et s’avère indispensable. Essentiel à la compréhension du concept par les investisseurs et par d'autres partenaires comme les banquiers ou associés, celui-ci doit être réalisé avec clarté et concision. Élément de travail et de communication, il doit renfermer tous les éléments qui démontrent que votre projet est porteur d'un fort potentiel. Le document doit aussi répondre à des questions primordiales concernant les clients ciblés, la composition de l'équipe dirigeante, la connaissance de la concurrence ou la période de rentabilité. Avec le business plan à proprement parler, un executive summary, une sorte de résumé du dossier en une page, doit être introduit, complété par des tableaux d’états financiers sur les comptes de résultat, les plans de trésoreries ou encore les frais fixes. Il est important de citer les sources sur les informations que vous avez dévoilé. Il faudra ainsi insister sur le taux de croissance, sur les coûts d'acquisition, sur votre étude du marché, sur votre stratégie commerciale ou sur l'inventaire des ressources nécessaires qu'elles soient humaines ou matérielles. Ils seront plus séduits par une démonstration et une analyse poussée et détaillée de quelques chiffres, plutôt qu'un amas de données. Afin de répondre le plus rapidement possible aux questionnements, maîtrisez parfaitement chaque élément de votre business plan, afin de montrer votre sérieux.

Pitcher votre entreprise

Le pitch de présentation est un élément fondamental qui permet d’exposer son projet en face à face mais de façon très courte. C'est le moment pour vous de convaincre l'interlocuteur ou l'auditoire de votre potentiel, qui est susceptible de vous donner des ressources complémentaires pour vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Il se doit alors d’être préparé avec minutie et ne doit laisser aucune place à l'improvisation. Avec l'aide de vos proches ou collaborateurs qui joueront le rôle des investisseurs, vous pouvez vous préparer en exposant votre discours et en leur demandant leurs avis et leurs critiques sur votre prestation ainsi que des questions en rapport avec votre projet. Un moyen d'anticiper et d'organiser en avance des réponses appropriées, car de possibles investisseurs essayeront de vous déstabiliser pour vérifier la fiabilité de votre projet. Fixez-vous plusieurs objectifs pour élaborer votre pitch. D'abord, en faisant preuve de clarté et simplicité. L'attention d'un public peut facilement se réduire en quelques secondes et l'utilisation de mots compliqués peut leur empêcher de vous suivre clairement. Il est alors primordial de réaliser une présentation courte de 30 secondes à 5 minutes maximum, en se servant de mots simples, mais efficaces. Faites également preuve de passion et soignez votre attitude. Quelqu'un d'enthousiaste, de dynamique et de motivé aura beaucoup plus de chance d'attirer les investisseurs, car il marquera les esprits plutôt qu'une personne timide, angoissée à l'idée de parler. Une accroche percutante dès le début de votre pitch qui résume l'essentiel de votre projet et un storytelling rythmé suscitera la curiosité de votre public.

Partager votre projet auprès du grand public

Tester votre concept de produit ou de service auprès du grand public, à travers les réseaux sociaux ou via des plateformes de crowdfunding comme Ulule,  KissKissBankBank, Kickstarter ou Wiseed peut se montrer utile. C'est l’occasion de conquérir de potentiels clients et en cas de succès, de susciter le bouche à oreille et l’intérêt de plusieurs personnalités. En vous créant une sorte de communauté, les investisseurs seront plus convaincus par votre projet et vous pourrez leur présenter une population ciblée de votre marché. Les événements et salons en lien avec l'entrepreneuriat sont également des lieux importants pour partager votre projet et en fonction des remarques, de le modifier ou de le perfectionner. Vous aurez la possibilité de voir en direct la réaction des gens face à votre service ou produit. C'est également une bonne façon de rencontrer des investisseurs qui ne sont peut-être pas intéressés par votre entreprise, mais qui ont un réseau et un carnet d'adresses dans lesquels des personnes seraient susceptibles d'investir.

Donnez une note à cet article