Les astuces pour garder son calme

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/09/18    
astuces garder calme

Une réflexion ou une attitude qui vous déplaît et vous partez au quart de tour dans une colère noire, incapable de contrôler cette émotion dévastatrice ? Une tâche qui vous stresse et vous êtes incapable de ne pas céder à la panique ? Vous savez pourtant que le self control est indispensable pour un chef d’entreprise. Zoom sur ces techniques qui vous permettent de garder votre calme en toute circonstance.

Comptez dans votre tête

Lorsqu’une réflexion désagréable arrive et que vous sentez la colère pointer le bout de son nez, une astuce certes simpliste consiste à compter dans sa tête comme le remède ancestral pour s’endormir. Alors n’hésitez pas à compter jusqu’à 12 dans votre tête pour vous contrôler l’esprit. Cela vous permettra de ne pas avoir une répartie dont vous regretteriez des mots qui dépassent votre pensée.

Isolez-vous !

Si vous sentez que vous allez vous énerver, n’hésitez pas à vous isoler rapidement en prenant le premier prétexte venu. Les toilettes vous permettront de vous éclipser sans justifications et empêcheront votre interlocuteur de vous suivre. Vous pourrez y faire l’exercice de respiration suivant pour vous calmer : inspirez longuement et doucement par le nez et expirer par la bouche. Concentrez-vous sur votre respiration et seulement sur celle-ci. Répétez l’exercice jusqu’à que votre colère soit partie aux oubliettes. Votre cerveau devrait rapidement prendre le contrôle de vos émotions au bout de seulement quelques inspirations.

Imaginez votre interlocuteur dans des situations embarrassantes.

Quoi de plus calmant et relaxant que d’imaginer son interlocuteur dans une situation embarrassante pour faire redescendre votre stress. Certes ce n’est guère un modèle d’empathie mais lorsque l’on est prisonnier d’une personne qui vous crée de l’anxiété, c’est une attitude qui permet de s’évader … Si vous avez une imagination fertile, n’hésitez pas à la laisser vagabonder. Cette technique est parfois utilisée par des conférenciers qui souhaitent diminuer leur stress avant de prendre la parole.

Relativisez vos actions !

Agir c’est prendre des risques et vos actions ne conviendront pas à tout le monde.  Inutile de se remettre en cause de manière systématique sous prétexte d’écoute. Empathie, bienveillance certes mais vous ne pouvez pas être malléable et apparaître comme une girouette qui souffle sous la poussée du vent. Vos actions ne sont pas répréhensibles. Si on vous critique sur une action, ne le prenez pas pour une critique personnelle mais comme la critique d’une action et jugez la critique à sa juste valeur.

Soyez positif envers vous dans votre tête

On vous fait une réflexion qui vous pique ? Prenez le contrepied dans votre esprit et dites-vous quelque chose de positif sur vous-même. Pensez à ce que vous avez fait de positif dans votre journée ou à quelque chose qui vous a plu. Vous pouvez également faire le vide à l’intérieur de vous et vous envoyer des messages intérieurs positifs. N‘hésitez pas à vous imaginer dans un endroit rêvé afin de retrouver votre calme.

Apprenez à méditer

Méditez chaque matin peut vous permettre de commencer la journée de bon pied. Cette première activité de la journée vous fera du bien et vous n’aurez pas à enchainer votre réveil avec une situation stressante qui pourrait bien vous mettre de mauvaise humeur toute la journée. S’octroyer un peu de temps pour soi, ne vous fera pas de mal, vous verrez. Lisez des pensées inspirantes de personnes qui ont dépassé des défis et qui sont des modèles de vie et de comportement comme Nelson Mandela entre autres…

Relativisez

Si vous sentez le stress prendre possession de votre esprit, alors apprenez à relativiser. Prenez deux minutes pour vous poser de bonnes questions : est-ce que cette tâche est vraiment fondamentale et que se passe-t-il si je ne la fais pas ? Est-elle vraiment si importante que cela ? Posez-vous cette question pour l’ensemble des tâches que vous avez à accomplir et repositionnez-les dans votre « to do list » afin que vous n’ayez à réaliser que celles qui sont fondamentales pour vous. Lancez-vous dans votre première tâche et ne vous arrêtez pas avant de l’avoir terminé. Prenez-les une par une et jetez un œil à votre liste seulement quelques heures plus tard. Celle-ci aura très probablement fortement diminué et vous éprouverez un sentiment de devoir accompli.

Ecrire vos pensées dans un journal

Lorsqu’une situation vous stresse, vous pouvez l’évacuer au travers de l’écriture. Si vous n’avez de journal à portée de main, une simple note dans votre téléphone fera l’affaire. Résumez l’ensemble de la situation qui vous agace et analysez vos émotions afin de constater si vous aviez une raison d’être stressé. Regardez de temps en temps vos anciens écrits. Vous vous apercevrez que la situation qui vous stressait reste souvent relative à une période donnée. Vous pourriez même vous amuser de votre réaction. Rappelez-vous que d’autres situations vous sont arrivées et que vous êtes peut-être dans le cas de la dernière fois où vous avez pris votre bloc-notes et que ce qui vous arrive aujourd’hui pourrait bien vous faire rire demain.

Détendez vos muscles progressivement.

En situation de stress, nous avons tendance à tendre certain de nos muscles. Si vous souhaitez vous détendre rapidement, prenez conscience de votre corps et constatez les muscles qui vous semble crisper. Détendez-les au maximum en commençant par ceux du visage dans la mesure du possible. Votre sentiment de peur et d’anxiété devrait rapidement diminuer.

Faites du sport !

Il n’est pas facile de se lever le matin pour faire du sport. Pourtant votre corps s’apaise avec l’exercice. Il libère de l’endorphine qui réduit le stress dans votre corps. Vous vous retrouvez de meilleure humeur et diminuez les tensions musculaires. Cherchez l’activité qui vous correspond afin de profiter au maximum de l’instant. Et pourquoi ne pas vous rendre au travail ou faire une partie de votre trajet à pied, ce moment privilégié deviendra votre meilleur soutien.

Donnez une note à cet article