5 astuces pour capter l’attention du public

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     08/08/17    
astuces capter attention public

Lors de la présentation d’un projet à des clients, d’un elevator pitch devant des investisseurs potentiels ou simplement d’une Assemblée Générale, il faut savoir intéresser ses interlocuteurs. Capter l’attention de son auditoire et la conserver n’a rien d’évident. Il existe néanmoins quelques petits trucs pour y parvenir.

Première étape : un look d’enfer pour attirer les regards

Vous ne représentez pas le centre du monde, constat douloureux pour certains mais réel. Vous pouvez toutefois le devenir si vous vous donnez un peu de mal. Quand vous pénétrez dans une pièce ou montez sur une scène, l’auditoire ne se concentre pas forcément sur vous de façon immédiate, il faut alors capter son attention. Le cerveau humain perçoit les éléments visuels avant les autres, aussi, faites un effort sur votre apparence. Inutile d’adopter un style trop décalé en optant pour des couleurs criardes mais adopter un look personnalisé attirera les regards. Selon les circonstances, un tailleur se révélera d’une banalité affligeante alors que dans certains cas, il reste obligatoire. Evaluez la situation avant de choisir vos vêtements car, à moins d’avoir le talent d’actrice de Yolande Moreau, personne ne vous prendra au sérieux si vous arborez un style ridicule, débraillé ou déplacé. Un costume porté avec des bottes stylisées peut s’avérer tout à fait adapté, par exemple, de même qu’un tailleur féminin orné d’un collier fantaisie. Efforcez-vous de trouver un juste milieu entre look professionnel et personnel si vous voulez qu’on se rappelle de vous. Pour renvoyer une bonne image, un autre détail demeure primordial : votre sourire ! Montrez-vous avenant et dégagez des ondes positives.

Surveillez votre posture pour maintenir l’attention

Toujours au niveau de votre l’image, portez une attention particulière à votre posture. Vos gestes attireront le regard plus que vos paroles alors maîtrisez-les. Rien n’est plus agaçant qu’un orateur mal à l’aise effectuant sans cesse de petits pas tout autour de lui ou arpentant une scène de long en large sans aucun but. Implantez bien vos pieds dans le sol, alignez-vous sur votre colonne vertébrale. L’idée ne consiste pas non plus à vous transformer en stalagmite : une personne totalement immobile et inexpressive perdra rapidement l’attention du public. Restez en mouvement, vous pouvez marcher mais, de préférence, pas de manière tétanisée ou robotique. Utilisez vos bras pour vous faire comprendre, ne restez pas figé et essayez de vous détendre malgré le stress. Tout repose sur la maîtrise de votre corps.. Pour résumer, soyez le plus naturel possible ! Tenez-vous droit, pas de tics ou gestes nerveux, petits ou grands, gardez votre calme et réalisez des gestes démonstratifs avec vos mains, sans pour autant vous transformer en moulin à vent. Votre attitude corporelle contribue à la bonne transmission du message alors ne devenez pas une distraction amusante ni une machine qui débite son discours de façon répétitive et ennuyeuse. Si une personne en mouvement attire l’attention, ne vous dissimulez pas derrière des postures rocambolesques, sous peine de faire oublier le sens de vos propos.

Vous avez des choses à dire, faites les entendre !

L’objectif reste de faire passer un message. Une fois que vous pensez avoir la bonne attitude, décontractée mais professionnelle, concentrez-vous sur votre discours. De manière générale, vous savez ce que vous avez à dire et votre propos est clair dans votre esprit. Si tel n’est pas le cas, travaillez dessus car, lors d’une prise de parole en public, les bégaiements ne pardonnent pas. Les orateurs cherchant leurs mots sont rapidement décrédibilisés alors entraînez-vous avant de passer à l’action. Au moment d’intervenir, ne craignez rien et parlez fort. Une personne qui marmonne peut s’avérer extrêmement énervante et le public n’a pas forcément envie de faire l’effort de tendre l’oreille tout au long de l’intervention. Un constat encore plus dommageable lorsque votre idée est intéressante ! Vous prenez la parole car vous avez des choses à dire alors exprimez-les clairement.

Rythmez votre discours et agrémentez-le

Les gestes, accompagnés d’une voix forte portant un discours bien construit, attirent et maintiennent l’attention de votre auditoire. Pour parfaire votre allocution, pensez à moduler votre voix. Variez les intonations, faites des pauses… Le rythme sollicite l’attention des auditeurs, qui suivent naturellement le propos s’il comporte une certaine musicalité. Pour pimenter davantage vos paroles, n’hésitez pas à utiliser l’arme fatale : l’humour. La plupart des gens se montre très réceptive à ce détail et prête plus volontiers l’oreille à quelqu’un qui les fait rire. Sans passer pour un débutant ou une personne grossière, vous pouvez tenter des plaisanteries pour faire réagir votre auditoire. Si vous sentez que votre stress se voit, jouez dessus et plaisantez à ce sujet ! Vous susciterez ainsi l’empathie de ceux qui vous écoutent. Concernant vos blagues, restez sur des sujets universels ou des comiques de situation, les polémiques présentent un aspect intéressant mais pourraient diviser les participants, ce qui vous ralentirait.

En cas de pépin, improvisez !

Nul ne se trouve à l’abri d’un souci de dernière minute. Une panne d’électricité, votre micro ne fonctionne pas, votre diaporama refuse de s’afficher… De nombreux imprévus peuvent venir perturber le bon déroulement de votre intervention. Il demeure primordial de vous sentir au clair avec les idées que vous comptez exposer. En cas de problème, une seule solution : l’improvisation. Cette technique en terrifie plus d’un, mais constitue pourtant une bonne opportunité pour vous attirer la sympathie du public si vous vous montrez amusant et décontracté. Tenez-vous donc prêt au cas où mais surtout, restez vous-même.
Tous ces conseils paraissent peut-être évidents ou impossibles à suivre en cas de situation stressante mais rappelez-vous que si vous en êtes arrivé là, il y a sans doute de bonnes raisons! Prenez confiance en vous et tout devrait bien se passer.

Donnez une note à cet article