5 arguments pour convaincre les candidats de travailler près de chez eux

Philippe Zourabichvili     09/09/14    
proche

La concurrence pour convaincre les meilleurs candidats est de plus en plus forte. Vous, employeur n’avez peut-être pas les atouts d’une grande multinationale ni les moyens de jouer la carte de la surenchère salariale. Pourtant, si le candidat habite près de votre établissement, plusieurs arguments clés pourront faire pencher la balance de votre côté. Voici donc 5 arguments pour convaincre les candidats de travailler près de chez eux

1. Le temps gagné.

Les temps passés dans les transports sont perçus comme une pure perte de temps par la majorité des employés. Le décompte en fin d’année des durées de trajets est souvent impressionnant. Si un employé fait une heure et demie de trajet chaque jour, cela fait, à la fin de l’année, plus de 300 heures de perdues ! Soit 12,5 jours non consacré à son travail ou à ses loisirs !

2. Les économies réalisées.

Le prix de l’essence ne cesse de monter, l’entretien d’une voiture représente aussi un budget conséquent. Un emploi à côté de chez soi offre une économie réelle très importante à la fin de l’année. Si un poste est payé 10 % plus cher mais qu’il se situe à plus d’une heure de transport, le calcul peut vite tourner à votre avantage.

3. La vie de famille privilégiée.

Lorsque la famille s’agrandit, la pression sur les horaires augmente vivement. Et le temps de transport est souvent du temps enlevé à ses enfants. Travailler près de son domicile permet souvent aux jeunes parents de reprendre leurs enfants à l’école comme parfois éviter le passage à la garderie ou chez une nounou.

4. Un comportement écologique.

Le souci de l’environnement est de plus en plus présent dans les préoccupations des candidats citoyens. Un travail près de son domicile permet de s’y rendre en vélo, à pied, en trottinette. Trois moyens de transport émettant zéro émission de C02 ! Pour des distances plus longues : l’utilisation des transports en commun et le co-voiturage sont alors à privilégier.

5. Une flexibilité retrouvée.

Les imprévus sont nombreux dans une semaine de travail. Une livraison de meuble, le passage d’un plombier, un enfant malade… Travailler à côté de chez soi permet de réagir rapidement et de faire un aller-retour entre le lieu de travail et le domicile sans avoir à faire une croix sur une demi-journée de travail. Cette flexibilité au quotidien offre un confort de travail rare et précieux côté employé comme côté employeur ! Des initiatives de certaines villes font valoir la proximité entre lieu d’habitation et travail et misent sur la mise en valeur de la vie de quartiers et du temps libre.

Donnez une note à cet article
À propos de l'auteur

philippe zourabichvili
Philippe Zourabichvili

Président Alteliance - Cabinet de Conseil en Stratégie – Organisation – Ressources Humaines