Les applications de networking : un modèle qui « match »

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     26/04/18    
applications networking modele match

Sur le marché des applications, des petites nouvelles ont fait leur arrivée ces dernières années. Inspiré de celles des rencontres amoureuses, la version business a su trouver sa place. Sur le principe du like et du dislike de Tinder, elles aident les professionnels à se rencontrer pour partager des idées, des projets ou encore leur expérience mais aussi à faire du business. Peu nombreuses sur le marché, elles ont bel et bien le vent en poupe.

Un modèle inspiré des sites de rencontres

Sur le même modèle que les applications de rencontres, elles proposent, en général, une interface simple, disponible uniquement sur smartphone. Les utilisateurs doivent, en principe, s’inscrire et remplir leur profil pour expliquer leur poste, leurs projets et surtout ce qu’ils recherchent dans le domaine professionnel. Utilisant des algorithmes proches de ceux de Tinder, Happn ou autres, les applications de networking sélectionnent les profils qui se correspondent. Elles proposent des profils et l’utilisateur doit alors choisir entre « rencontrer » ou « passer ». Dans cette perspective, il ne s’agit plus de s’arrêter sur le physique mais sur les qualités professionnelles. Une fois que deux personnes choisissent de se « rencontrer », l’application indique un « match ». Les professionnels peuvent alors décider d’un rendez-vous.

Pour les professionnels, le tri effectué permet un gain de temps considérable, en vous faisant éviter des profils ou projets ne correspondant pas à ce que vous recherchez. Dans la plupart d’entre elles, les utilisateurs font part de leurs volontés et de leur expérience. Le modèle des applications de networking fait largement penser à celles pour les rencontres amoureuses, lui donnant une touche de modernité et de pratique.

Les deux applications principales

Dans les applications de networking, il existe différents modèles même si les plus en vogue (Shapr et Ripple) restent celles avec des éléments rappelant Tinder. Elles se distinguent de LinkedIn puisque ce dernier se présente davantage comme un réseau social. Fait de publications et de réseautage, LinkedIn ne met pas en avant la possibilité que les profils puissent se rencontrer mais davantage une communauté.

Shapr, la Française

Parmi les applications professionnelles Shapr est devenu rapidement un incontournable. Créée par trois Français, Ludovic Huraux, Cyril Ferey et Vincent Bobin, Shapr s’inspire du même principe que les applications de rencontres amoureuses. À l’origine créateurs d’Attractive World qu’ils ont revendu, le networking est devenu un nouveau business model. Très intuitive, l’application propose seulement entre 10 et 15 profils par jour afin de préserver la qualité des rencontres. Cette solution permet d’éviter les spams et les commerciaux agressifs. Impossible alors de faire de la prospection massive. Les utilisateurs ne croulant pas sous les propositions, ils peuvent prendre leur temps pour ne pas passer à côté d’un profil pertinent. Le modèle de Shapr a su convaincre dans le milieu professionnel, au point que le succès a traversé l’Atlantique et l’entreprise a pu ouvrir des bureaux aux Etats-Unis. Grâce à son succès, l’application a été à l’origine de 4 millions de « match ». De nombreux contacts, partenariats et collaborations ont pu naître de ce concept novateur.

Ripple, un nouveau géant Américain

Sur le même principe que Shapr, une application américaine intitulée Ripple a vu le jour en janvier 2018. Créée par les dirigeants de Tinder, elle a été présentée à l’occasion du CES 2018 (Consumer Electronic Show). Ayant le même concept que Shapr, l’application de rencontres professionnelles n’a pas débuté avec les mêmes inconvénients. Financée en partie par la maison mère de Tinder, Match Group, Ripple connait un succès retentissant sur le sol américain. L’application se distingue par sa technologie de reconnaissance faciale. Les utilisateurs lors d’une rencontre réelle peuvent « scanner » le visage de leur interlocuteur pour l’ajouter à leur cercle de connaissances directement sur l’application.

Les bonnes raisons de se lancer sur les applications de networking

Si vous n’êtes pas encore convaincu par les applications de rencontres professionnelles, les petites dernières pourraient bien vous inciter à vous lancer. Elles vous permettront d’élargir votre cercle et de faire de jolies rencontres. Avec les rendez-vous, vous pourrez échanger sur des projets communs, ou des innovations dans votre secteur. Elles pourraient bien aussi vous aider à rencontrer des personnes que vous n’auriez jamais eu l’occasion de voir dans votre cercle professionnel. Ce type d’application permet de sortir de vos carcans et de vous développer plus largement. Que ce soit Shapr, Ripple ou bien d’autres vous rencontrerez peut-être votre futur associé ou votre futur salarié. Laissez-vous porter par la spontanéité.

Donnez une note à cet article