L'annonce d'offre d’emploi : une subtile force d'attraction

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/12/17    
annonce offre emploi subtile force attraction

Rédiger  une annonce pour recruter   du personnel est loin d'être aussi facile que certains ne le pensent. Ces « quelques lignes » qui ne demandent même pas de construction de phrases exigent une connaissance des lois mais aussi une réflexion stratégique pour attirer les meilleurs candidats.

Attention au piège de l’annonce discriminatoire !

Lorsque vous rédigez une annonce pour un poste à pourvoir, chaque mot doit être pesé pour qu’elle ait l’impact souhaité. Ce travail sur les mots que vous emploierez vous permettra d’éviter de produire une annonce qui puisse être considérée comme discriminatoire.
Les principes de non-discrimination sont inscrits dans le Code du travail (article L. 1132-1), mais aussi dans le Code pénal (articles 225-1 et 225-2). Le contenu de l’offre d’emploi ne doit contenir aucune mention discriminatoire.
Ainsi, les mentions telles que « poste réservé aux personnes handicapées », « personne valide », « recherche chef de chantier homme », « recherche vendeuse », « sans enfant », «de nationalité française », « âgé de 25 à 35 ans » etc… sont prohibées. Cependant pour certaines professions bien déterminées, il est possible de mentionner le critère du sexe lorsque ce motif constitue une exigence professionnelle essentielle et déterminante pour occuper le poste mais aussi l’âge sous certaines conditions.

Quelques points essentiels dictés par la loi

En revanche, des limites d’âge minimales sont autorisées lorsque la loi l’impose. Par exemple, il est interdit d’employer des travailleurs de moins de dix-huit ans à certaines catégories de travaux les exposant à des risques pour leur santé, leur sécurité, leur moralité ou excédant leurs forces (article L. 4153-8 du code du travail).
Il est possible de faire référence dans une offre d’emploi à un dispositif public d’aide à l’embauche de certaines catégories de personnes (contrat d’apprentissage). Votre recrutement doit être ouvert à tout candidat. L’offre d’emploi doit être centrée sur les seules compétences et qualifications requises au regard des caractéristiques du poste à pourvoir.
Les critères de discriminations prohibés sont les suivants : l’origine, le sexe, les mœurs, l’orientation sexuelle, l’appartenance ou la non appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race, les opinions politiques, les activités syndicales ou mutualistes, les convictions religieuses, l’apparence physique, le patronyme, l’état de santé, le handicap, l’état de grossesse, l’âge, la situation de famille ou les caractéristiques génétiques. Vous souhaitez, par exemple, fixer un âge relativement précis à votre recrutement : 50 ans. N’utilisez pas de nombre exact. Il sera plus judicieux de spécifier que vous recherchez une personne justifiant de plusieurs années d’expérience.
Source : www.defenseurdesdroits.fr

Le libellé du poste : pas aussi évident qu’on ne le pense…

Ce choix est pourtant crucial pour que le candidat puisse répondre à bon escient. Dans le vaste monde des entreprises un même nom de poste recouvrira des fonctions très différentes. Pour trouver l’intitulé le plus juste, faites un bref sondage auprès de vos collaborateurs mais aussi consultez les annonces publiées qui vous donneront de bonnes indications mais aussi des fiches du répertoire opérationnel des métiers et de l'emploi (ROME) de Pôle emploi : choisissez plusieurs libellés et proposez-leur de définir à quel type de compétences ils peuvent renvoyer.

L’annonce pourrait contenir selon le poste à pourvoir les rubriques suivantes.

- Le poste à pourvoir,
- Les missions à remplir
- Les tâches principales
- Les responsabilités liées au poste
- Le niveau de formation et de compétences requises
- Les perspectives d'évolution
- Les qualités requises, (maitrise de certains outils : logiciels…, pratique d'une langue…)
- Les qualités personnelles (travail en équipe, autonomie, rigueur…).

N’omettez pas d’indiquer les caractéristiques de votre entreprise car c’est le cœur de votre annonce
Grande entreprise, PME, TPE, leader sur le marché, PME en pleine expansion… C’est un point essentiel car très attractif pour tous ceux qui sont susceptibles de rechercher tel ou tel type de poste. Tous les goûts sont dans la nature et tout le monde ne souhaite pas forcément intégrer une grande entreprise. Attirez intelligemment les personnes qui pourraient avoir envie de vous rejoindre. N’hésitez pas non plus à inciter le futur candidat à se rendre directement sur votre site pour mieux vous connaître. Introduisez votre site par une phrase du type : « Découvrez votre future entreprise en cliquant sur ce lien ».

Ne soyez pas timide, osez parler du salaire

Un candidat recherche un travail mais aussi un salaire ! Alors pourquoi ne pas indiquer dès votre annonce une fourchette de salaire, vous mettrez à l’aise les candidats.
Donnez envie au candidat de rejoindre votre équipe
Le monde professionnel actuel est constamment perturbé par le stress ou parfois même le harcèlement. Il ne sera pas vain d’évoquer les valeurs « humanistes » et prospectives de votre entreprise et l’ambiance qui règne. N’oubliez pas également de citer les perspectives d’évolution que le candidat peut espérer en vous rejoignant.

En résumé. Que mettre dans son annonce ?

• le libellé du poste ;
• la date d’émission et / ou d’actualisation de l’offre ;
• le nom de l’employeur (excepté les offres anonymes) ;
• le descriptif des tâches à réaliser ;
• le type de contrat ;
• la durée, le type de contrat proposé (CDD, CDI, contrat aidé,), à temps partiel ou à temps complet, ainsi que le lieu de travail.

• le secteur d’activité ;
• le lieu de travail ;
• le salaire.

Les quelques points à ne pas négliger :

• le lieu : facile d’accès, proche du métro…. ;
• la situation : au sein d’une grande ville ou en banlieue ;
• l’obligation de posséder un permis de conduire si tel est le cas ;
• les qualités attendues : rigueur, ponctualité, personnalité avenante…

Donnez une note à cet article