Animaux : amener son fidèle compagnon au bureau

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    22/07/14    1
Animaux : amener son fidele compagnon au bureau

Derrière votre statut d’entrepreneur, se cache parfois une autre responsabilité assez singulière. Détenir un compagnon à quatre pattes tout en ayant des obligations professionnelles n’est pas toujours chose facile. Et ce n’est pas à votre plus fidèle compagnon d’en subir les frais en passant la journée à vous attendre … A l’heure des départs en vacances et des vagues d’abandon d’animaux durant l’été, pourquoi ne pas prendre le pli inverse et convier votre compagnon au bureau ?

Des obligations qui ne doivent pas perdre de leur importance

La journée au bureau s’annonce longue, très longue … Surtout pour votre fidèle compagnon qui n’a pour rien au monde envie de rester seul une journée entière à attendre avec impatience votre retour. 

Il est vrai qu’il n’est pas toujours évident pour vous de concilier vie privée et vie professionnelle. Avoir un chien, par exemple, rentre en jeu dans le maintien de cet équilibre. Pour parfaire cet équilibre, il faut parvenir à coupler les deux de manière saine et ne pas permettre à l’un d’impacter l’autre de façon négative.

Vous vivez seul ou votre conjoint travaille et ne peut s’occuper de votre animal durant la journée. Personne en somme ne semble pouvoir s’en occuper. Ce n’est pas pour autant une raison pour le laisser seul, ce, sous prétexte que vous avez des obligations professionnelles. Vous avez aussi d’autres obligations d’ordres personnels, celle-ci en fait partie. En achetant ou adoptant cet animal vous vous êtes engagé à prendre soin de lui et à vous en occuper du mieux que vous pouvez afin d’assurer son bien être. Ceci, tout au long de sa vie.

Peut être aviez-vous déjà votre chien avant de devenir dirigeant d’une entreprise. Peut être n’aviez-vous pas non plus envisagé de devenir entrepreneur avec toutes les responsabilités que cela implique au moment où vous aviez adopté votre animal. Ou n’aviez pas pensé à ce qui ne semble qu’un détail mais qui est en réalité une condition essentielle au bien être de votre compagnon : lui consacrer du temps. Comme son nom l’indique, tout comme vous appréciez sa compagnie, il a besoin de la vôtre. Et ce, pas seulement le matin avant de partir au boulot et le soir quand vous daignez enfin rentrer. Non, il en a besoin durant la journée.

Soyons franc. Votre chien s’en moque éperdument de vos obligations professionnelles. Tout ce qu’il demande, lui, c’est de l’attention. Mieux encore … votre attention. Qui plus est, ce dernier vous donnera tout ce qu’il peut en retour. Donnez-lui un peu d’attention et d’amour, il en fera de même. Cela peut paraître tellement simple et d’une logique enfantine qu’on en serait amené à passer à côté. Les passionnés et bon nombre de maîtres vous le diront : donnez-lui votre cœur, il vous le rendra. Il vous donnera même probablement plus, et sans rien attendre en retour. Une logique qui défie tout le concept de l’humanité.

Une nouvelle mascotte ?

Alors pourquoi ne pas recruter un nouveau « salarié » ? Certes, pas très bavard, mais vous serez sûr qu’il ne vous jugera pas, qu’il vous tiendra compagnie du mieux qu’il peut, et ce, pour son plus grand bonheur.

Avant toute chose, renseignez-vous auprès de vos salariés afin de savoir si l’un d’entre eux n’est pas allergique au chien. Au quel cas, virez-le (bien sûr que non, c’était ironique). Si le cas se présente, vous devriez trouver une autre solution pour votre animal de compagnie (dog sitter, famille, etc). Si personne n’est allergique au sein de votre entreprise, et que votre chien n’est pas considéré comme dangereux pour vos collaborateurs et autres bien entendu, vous pouvez envisager de l’amener dans vos locaux. Il se pourrait d’ailleurs que vos collaborateurs apprécient sa compagnie et le perçoivent comme la mascotte de la boîte. Faites attention, il se pourrait même qu’il vienne vous piquer rapidement la vedette !

L’idéal est que vous disposiez de votre propre bureau ou vous aménagiez un simple tapis (suffisamment moelleux) dans un coin de la pièce ou derrière votre bureau, à vos côtés. Votre compagnon en sera ravi. N’oubliez pas sa gamelle d’eau afin qu’il ne se déshydrate pas et changez-lui son eau régulièrement. 

Chien de grande taille, il pourra d’ailleurs faire un bon chien de garde. Evitez dans ce cas de le laisser seul dans votre bureau ou alors, fermez la porte à clé jusqu’à ce que vous reveniez. Il serait fâcheux qu’un de vos collaborateurs venant simplement vous parler ne soit confondu avec un intrus et apparaisse comme un ennemi au yeux de votre fidèle protecteur et défenseur. 

Quelle que soit sa taille, votre chien doit être bien éduqué. J’entends par là, que si par exemple vous vous absentez 5 min et le laissez seul dans votre bureau pendant ce temps, ce dernier ne doit pas se montrer capricieux et aboyer pour solliciter votre retour plus rapidement. Cela gênerait vos collaborateurs dans leur travail. Et, cela semble évident, votre chien doit être propre …

Quoi de mieux que de s’accorder une petite pause de temps à autre pour sortir promener son chien qui vous en remerciera grandement. Un moyen pour vous et votre compagnon de se dégourdir aussi bien les jambes que les pattes. De cette manière, en plus de ne pas être seul, il ne sera pas enfermé dans votre bureau toute la journée. 

Vous aller déjeuner quelque part le midi ? Le rendez-vous n’est pas de la plus haute importance, vos collaborateurs apprécient la nouvelle mascotte de l’entreprise et votre chien se tient bien ? Duo gagnant ! Pourquoi ne pas l’amener avec vous ?

Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires