Comment améliorer ses prestations orales ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     27/05/19    
ameliorer prestations orales

Vous allez faire un pitch devant des investisseurs ou encore vous vous apprêtez à participer à une conférence que vous souhaitez réaliser avec brio ? La préparation demeure essentielle si vous souhaitez réussir votre challenge. Quelques clés pour améliorer votre prestation.

Définissez un fil conducteur

La première étape pour réussir votre prestation orale consiste à écrire ce que vous allez choisir votre fil conducteur. Vous avez un ou plusieurs messages à transmettre et il s’agit de bien le passer. Ne noyez pas votre interlocuteur dans trop d’informations, il ne retiendra pas plus de trois ou quatre messages. Il vous faut donc axer votre présentation sur ces points et les développer. Une fois définis, vous pouvez commencer la seconde étape.

Écrivez ce que vous allez dire

Cela peut paraître bête mais écrire ce que vous allez dire peut se révéler utile. Vous allez pouvoir choisir les mots que vous allez employer afin de mettre en valeur ce que vous avez à dire. Il ne s’agit pas forcément d’apprendre par cœur par cœur mais vous devez connaître les sujets à aborder et posséder quelques expressions clés qui vont vous permettre d’être clair. Ces petites phrases vous permettront de vous rappeler ce que vous avez à dire et de ne pas partir dans des digressions. N’hésitez pas à marteler votre message principal car il s’agit principalement de diffuser une idée.

Commencez en beauté

Cela peut paraître bête mais commencer par une anecdote ou une information utile vous permet directement de capter l’attention de votre auditoire. Il s’agit d’éveiller leur curiosité et le plus simple reste de raconter une anecdote personnelle pour commencer. Avoir une anecdote personnelle permet aussi d’éviter le trac car vous êtes concentré dans vos souvenirs plus que dans la récitation d’un texte. Vous marquez aussi les esprits et créez un lien direct avec votre public. N’hésitez pas à faire appel à lui tout au long de la présentation afin de stimuler son attention qui ne durera pas plus de quelques minutes. La capacité à se concentrer reste relativement courte et il vous faudra être en interaction surtout si votre présentation est longue.

Enregistrez-vous et répétez

Une fois les grandes lignes écrites, il s’agit de passer à la répétition. Si vous le pouvez n’hésitez pas à faire appel à la vidéo afin de regarder vos tics et expressions. Vous pourrez ainsi voir vos défauts et les corriger au besoin. Chronométrez-vous pour vérifier que vous ne dépassez pas le temps imparti et vérifiez que vous êtes concis. Il ne s’agit pas de parler trop rapidement mais de parler utilement. N’hésitez pas à ralentir le rythme ou à laisser des temps morts. Une fois votre discours rodé, vous pouvez le répéter devant un auditoire de préférence non professionnel. Il s’agit d’être compréhensible par tout le monde.

Préparez une présentation claire

Il ne sert à rien de trop chargé vos slides. Plus elles le sont, moins votre auditoire passera de temps à vous écouter mais à lire. Il s’agit d’avoir un message clé et d’éviter d’avoir des phrases complètes. Elles doivent seulement contenir les éléments clés, quelques mots qui vous permettent de vous faire comprendre et de vous rappeler ce que vous avez à dire. Soyez au maximum visuel et insérez les chiffres clés.

Quelques exercices de préparation

Si vous avez des difficultés notamment à articuler, il existe une pléthore d’exercice utile. Nous conseillons ainsi dans un autre article d’utiliser des phrases comme « Sage chasseur âgé aux yeux chassieux, sachez chasser sans chien chose aisée, ce chat chauve caché sous ces six chiches souches de sauge sèche » ou encore « les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archi-sèches ». N’hésitez pas à faire aussi appel à des exercices de respiration en inspirant profondément par le nez avant de vous lancer.

Si vous ne savez pas par où commencer

Comme nous vous le disions vous pouvez commencer par une anecdote. Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez simplement remercier votre public d’être venu et par vous présenter. N’hésitez pas à dire combien de temps durera votre présentation si ce n’est pas déjà indiqué. Il est courant de commencer par une question, une anecdote ou une histoire.

Le ton et vos gestes restent les plus importants

N’attachez pas trop d’importance à ce que vous dites. Votre auditoire retiendra principalement votre communication non verbale. Votre voix ne doit pas être monotone et votre corps statique. Commencez en position d’ouverture afin d’éviter de rester tout le temps les bras croisés. Vos gestes se libèreront naturellement si vous n’êtes pas en position de fermeture. Souriez également et pensez à le rester tout au long de votre présentation. Vous devez également occuper un maximum d’espace donc n’hésitez pas à vous déplacer. N’oubliez pas de regarder l’ensemble de la salle car il ne s’agit pas de vous concentrer seulement sur ceux qui sont au milieu. Tous doivent se sentir concerné et bénéficier de votre attention.

Donnez une note à cet article