Adopter une stratégie originale : Se créer soi-même son propre concurrent

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/06/10    
Créé en 2004, le groupe Easydentique prospère aujourd'hui dans plus de 12 pays grâce à la mise en place d'une stratégie assez singulière. En créant les concurrents directs de ses différentes marques, Patrick Fornas, fondateur d'Easydentique, a réussi à s'imposer sur un marché… qu'il contrôle complètement !

Un sportif n'est jamais aussi performant que lorsqu'il est en compétition avec un adversaire de haut niveau. C'est avec cette idée en tête que Patrick Fornas, PDG fondateur du groupe Easydentique, a imaginé puis mis en place une stratégie redoutable dans son entreprise.

Easydentique a été créée en 2004 et s'est rapidement développée sur le sol français, puis à l'international. L'entreprise est spécialisée dans le secteur des technologies innovantes adaptées à la sécurité, autour de 3 pôles d'activité : la sécurité des accès avec contrôle biométrique, la sécurité des biens avec la visimobilité, et enfin la sécurité des Hommes avec le développement de défibrillateurs vidéo-surveillés. Ces produits innovants ont tous trois ouverts la voie à des marchés qui n'existaient alors pas encore.

Très peu de temps après la création de son entreprise Easydentique, Patrick Fornas a décidé de créer lui-même le propre concurrent de sa première marque. Il a par la suite appliqué cette idée aux différents pôles d'activité qu'il a développé. Aujourd'hui le groupe Easydentique rassemble de nombreuses marques proposant les mêmes produits et qui se challengent entre elles. La compétition s'est organisée entre les marques, mais également entre les pays, ce qui a boosté le développement international du groupe. « Cette stratégie a créé une véritable émulation parmi les équipes qui entraient en compétition. Cela a vraiment tiré le business vers le haut » affirme Patrick Fornas.

Cette stratégie a permis à Easydentique de donner un signal fort au marché, de donner l'impression que le secteur était déjà bien couvert, alors que toutes les marques provenaient en réalité du même groupe !

« Cette stratégie est née dans mon esprit à l'époque où, en formule 1, Ayrton Senna et Alain Prost se livraient une compétition terrible à chaque course avoue Patrick Fornas. Et lorsque Prost s'est retiré de la compétition, Senna a regretté le départ de son « bon ennemi » qui le poussait à accroître ses performances. ».

Selon le fondateur du groupe, cette stratégie issue de l'esprit du sport n'a pas fait tout le succès de l'entreprise, mais elle lui a très tôt permis de s'imposer sur un marché qui s'ouvrait tout juste. Créer soi même son bon ennemi pour se développer rapidement : une stratégie originale et efficace, à utiliser sans modération !