Adopter l’esprit marketing

Myriam Vandenbroucque     04/03/13    
adopter marketing
Auriez-vous, par hasard, quelques difficultés pour vendre vos services ? Est-ce que vous avez appris, tout(e) jeune, à ne pas vous mettre en avant ? Voyez-vous une connotation négative au marketing ? 

Saviez-vous que cela influence votre façon de voir le marketing, et du coup, à une influence sur le développement de votre entreprise?

Vous le savez très certainement, VOUS êtes votre premier outil marketing.
Vos interlocuteurs, vos clients potentiels, VOS CLIENTS, ont besoin d’être rassurés sur QUI vous êtes, sur votre légitimité, sur votre crédibilité. 

Ils ont besoin que vous soyez authentique. Ils ont besoin que vous soyez vrai.
Ils ont besoin de se connecter à vous et de ressentir que vous les comprenez et que vous leur donnez ce que vous avez de meilleur pour eux.
Ils ont besoin que vous les écoutiez et leur parliez de votre cœur.

C’est pour cela que j’aime l’approche du « marketing authentique », le marketing fondé sur vos propres valeurs, sur votre cœur d’expertise: sur votre COEUR.
C’est le cœur qui fait toute la différence.

Notre cœur, comme son nom l’indique, est au centre de qui nous sommes, et donc de notre « business ».
En tant qu’entrepreneur, coach, consultant, ce qui fait notre différence, c’est notre cœur.

Est-ce que vous aimeriez (re)-connecter votre cœur à votre marketing ?

Vos interlocuteurs sont sensibles à vos solutions lorsque vous leur en parlez avec passion, avec votre cœur.
C’est pourquoi votre marketing authentique est fondé sur votre cœur marketing.

Lorsque vous communiquez avec votre cœur, l’impact est démultiplié.

Quand nous libérons notre cœur, notre présence libère automatiquement les autres.

L’autre jour, une amie et collègue, Cécile Molliet, ConvivEssens, m’a fait parvenir un texte qui m’a interpellée.
Il s’agit de « Notre plus grande peur », de Marianne Williamson, citée par Nelson Mandela dans son discours inaugural de 1994.

Je vous donne la conclusion de ce texte et vous comprendrez tout de suite pourquoi cela m’a parlé : « Quand nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres ».

J’ai immédiatement fait le rapprochement entre « peur » et « cœur », et adapté la phrase comme suit : « Quand nous avons libéré notre cœur, notre présence libère automatiquement les autres. »
Il en est ainsi pour nos actions marketing

Est-ce que cette phrase vous parle, à vous aussi ? 

Qu’est-ce qui nous empêche de voir toutes les richesses qui sont en nous, et de les partager avec nos clients potentiels ?

Vous l’avez déjà entendu de ma part : « Votre premier outil marketing, c’est VOUS ».

Alors si nous avons peur de montrer notre vraie valeur, si nous nous percevons comme un pion plutôt que comme une reine ou un roi, alors que pensez-vous que nos clients potentiels vont percevoir ?
Est-ce la peur de ne pas être parfait ?

Le mois dernier, j’ai partagé avec vous un article : Quelle influence sur votre marketing authentique ? Avez-vous une tendance « Perfectionniste » ?

Je vous invite à lire le texte avec les yeux de votre cœur :

« Notre plus grande peur n’est pas que nous ne soyons pas parfaits.
Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de ce qui est mesurable.
C’est notre lumière, pas notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nous nous demandons : qui suis-je pour être brillant, merveilleux, talentueux, fabuleux ? En fait, qui sommes-nous pour ne pas l’être ?
Jouer petit ne sert pas le monde.
Se rétrécir devant les autres pour qu’ils ne se sentent pas en insécurité ne fait pas preuve d’une attitude éclairée.
Nous sommes tous voués à briller, comme le sont les enfants. Nous sommes nés pour manifester la gloire de Dieu qui est en nous.
Ce n’est pas le sort de tout un chacun.
Et quand nous laissons notre propre lumière briller, nous donnons, sans en être conscients, la possibilité aux autres de faire la même chose.
Quand nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. »

Marianne Williamson, citée par Nelson Mandela dans son discours inaugural de 1994.

Je vous dis à très bientôt, 

D’ici-là, osez (re)-connecter votre cœur à votre marketing.