15 astuces pour trouver de nouveaux clients

Guillaume BISOTTO et Arnaud OLIERIC     15/12/11    

1 - Acquérir la démarche

C’est prendre la décision qui va vous extraire du processus mortifère du « triangle dramatique de Karpmann » (victime-bourreau-sauveur) pour être responsable, créatif et réactif. Si nécessaire, faites-vous accompagner par un coach : il y a soit une compétence à acquérir, un comportement à changer, une croyance à modifier, une stratégie, un but ou un objectif à réviser.

2 - Se forger des croyances aidantes

Si nous avons décidé de vivre une quelconque expérience, par définition neutre et objective, avec notre filtre de compréhension, cela aura généré la subjectivité nécessaire et suffisante pour créer une émotion que l’on interprètera en bien ou en mal. Et si nous la vivons plusieurs fois et que nous en tirons les mêmes conclusions, cela va créer une croyance, un programme qui conditionnera notre réalité, notre façon de nous adapter et notre comportement. Autant donc que ce soit une croyance en notre réussite !

3 - Soigner l’image et le reflet

93 % de notre discours passe par le non-verbal : respectez-vous par une hygiène irréprochable, le dress-code et les détails qui feront la différence ? Ne pas maîtriser son image et surtout le reflet que vous renvoyez, « c’est comme avoir un bout de salade sur la dent et ne pas s’en rendre compte ! » (B. Calté)

4 - Organiser son temps

S’organiser en fonction de la priorité des tâches à effectuer et commencer par la plus urgente, c’est s’assurer que, quoiqu’il arrive, on aura au moins avancé sur quelque chose de très important. Et, pour éviter de passer des heures à prospecter, faites-le dans un temps imparti et régulièrement. « Une tâche prend le temps qu’on lui a alloué. » (Parkinson)

5 - Travailler l’ancrage

Donnez votre carte en ayant travaillé l’ancrage psychologique dessus (c’est la petite chose qui fera qu’on l’associera à votre business : une photo, un QR Code…). Assurez-vous qu’elle reflète spécifiquement votre personnalité et votre entreprise.

6 - Sortir en soirée réseau

Faites d’abord parler votre interlocuteur, posez des questions, intéressez-vous sincèrement à ce qu’il fait et ensuite adaptez votre discours pour repartir avec une carte, ET un RDV ou un devis à envoyer.

7 - Préparer un pitch

Pour gagner en efficacité, il faut être clair, concis et efficace (30 sec). Appuyez-vous sur des mots clefs : votre pitch doit pouvoir retenir l’attention et susciter l’intérêt d’un rendez-vous.

8 - Rejoindre un réseau de recommandations

Optim’Rezo et le CJE sont très intéressant pour l’énergie qui s’en dégage. Le BNI a ses propres règles, le Wine & Business Club jouit d’une excellente réputation. Contribuez pour recevoir !

9 - Tenir ses statistiques

Avez-vous mesuré votre efficience ? Quand vous appelez 100 personnes, cela génère combien de RDV ? Combien de contrats et de CA ? Combien de RDV avez-vous par semaine ? Faites un point sur votre efficience et trouvez les leviers de progression.

10 - Générer du lead par l’expertise et le référencement

Enregistrez des chroniques radio, écrivez des articles dans les magazines lus par votre cible, tenez un blog, faites des conférences… Montrez que vous êtes sur tous les fronts, le but du jeu est qu’on vous trouve parmi les 350 millions de sites internet sans connaître spécifiquement le nom du vôtre.

11 - Utilisez les réseaux sociaux

Utilisez Viadeo et Linked In mais privilégiez la qualité des contacts plutôt que la quantité. Rencontrez toutes les personnes qui composent votre réseau.

12 Donner du sens à la prospection 

Vous voulez acheter une moto à 7 500 € : combien de CA cela représente-t-il en plus ? De contrats et donc de RDV ? Vous avez compris ? Prenez ce fichier de 358 adresses : c’est votre moto ! Maintenant vous savez pourquoi vous appelez ! Si vous n’atteignez pas vos objectifs journaliers, baissez-les pour le lendemain, le but est que vous soyez fier de votre travail, pas que vous subissiez votre châtiment.

13 - Le plaisir et l’attraction

La formule magique du plaisir est la suivante = Puissance (vous êtes bon dans ce que vous faites) + Permission (vous vous donnez le droit de réussir) + Protection (vous travaillez pour vivre et non pas pour survivre). Prenez un billet de 5 € et avec un marqueur, écrivez dessus l’argent que vous voulez gagner d’ici la fin de l’année : on attire ce que l’on veut… mais aussi ce que l’on ne veut pas !

14 - Préparer sa PRT (prise de rendez-vous téléphonique)

Et enchaîner les appels ensuite : On est bon au bout d’une dizaine d’appels, rarement avant. Notez tout ce qui va être dit au téléphone. L’information en plus suscitera l’émotion et vous démarquera de la concurrence. Et relancez vos clients : ce sera 5 fois plus facile de signer avec eux !

15 - Téléphoner pour prendre rendez-vous

Au téléphone, on vend un RDV… pas un prix, pas un produit ! Prenez conscience que c’est vous qui créez la résistance. Oubliez les réponses toutes faites, la vie n’est pas un script : pour répondre aux objections avec facilité, utilisez la PNLVous avez maintenant toutes les armes pour trouver de nouveaux clients sans passer votre temps à prospecter. Soyez efficaces .Article réalisé par Guillermo Di Bisotto, life & business strategist, ghostwriter, keynote speaker & auteur de « Entreprendre (sans saborder) sa vie de couple » aux éditions Vadémécum

Donnez une note à cet article